Alternariose de la tomate

Alternariose de la tomate

L'alternariose est la maladie la plus souvent rencontrée chez la tomate. Voyons ensemble les caractéristiques de cette maladie, ses causes, mais aussi les symptômes qui permettent de la détecter.

Notre article vous explique également les traitements possibles de l'alternariose de la tomate tant au niveau curatif que préventif.

Alternariose de la tomate : qu'est-ce que c'est ?

L'alternariose de la tomate est une maladie qui touche toutes les parties de la plante. Tous les plants de tomate peuvent être concernés, quel que soit leur stade de développement. Les conditions atmosphériques jouent un rôle considérable dans le développement de l'alternariose de la tomate. Celle-ci est favorisée par une atmosphère chaude et humide. L'humectation des racines d'un pied de tomate par la simple rosée permet à l'alternariose de se développer. Quoi qu'il en soit, plus le cumul de ces conditions est élevé, plus le risque d'infection augmente.

Les conditions favorables à la maladie sont :

  • une température comprise dans une fourchette de 18 à 25°C ;
  • une légère humidité due à une pluie faible, à un arrosage très modéré, aux gouttes de rosée.

Les professionnels utilisent des capteurs et suivent les prévisions météorologiques afin qu'un traitement soit appliqué dès lors que les seuils de risques prédéfinis sont atteints.

Bon à savoir : si vos pieds de tomates présentent des signes d'alternariose, n'attendez pas pour demander conseil à un spécialiste du jardinage. Il vous orientera vers un traitement spécifique.

Causes de l'alternariose de la tomate

L'alternariose de la tomate est causée par un pathogène, Alternaria dauci f. sp. solani, qui réside - pendant la saison hivernale - sur les différents débris de végétaux comme les feuilles, les tiges, les branchages morts sur lesquels prospèrent conidies, chlamydospores et mycélium.

Les facteurs de dissémination des spores du pathogène sont : la pluie, le vent, le simple contact d'une partie de la plante avec le sol contaminé.

Mais la transmission de l'alternariose de la tomate se fait aussi par les semences.

Il faut toutefois savoir que les conidies se libèrent lorsque les conditions atmosphériques sont sèches, et que c'est dans une atmosphère humide et chaude que se déclenche la sporulation du champignon.

Après la germination des spores d'Alternaria solani l'infection se déclare de façon explosive.

Bon à savoir : l'alternariose de la tomate est une maladie fongique qui exige une réaction rapide de la part du jardinier.

Alternariose de la tomate : symptômes

La présence d'une alternariose de la tomate est reconnaissable aux symptômes suivants :

  • des taches noires de forme irrégulière apparaissent sur les tiges, les feuilles et les fruits ;
  • le développement des taches est concentrique.

Bon à savoir : les taches forment parfois des anneaux qui rappellent une cible de tir.

Traitement de l'alternariose de la tomate

Pour éradiquer l'alternariose de la tomate, il convient :

  • D'utiliser principalement un traitement antifongique. Ce fongicide est administré à une cadence fixe. On utilise sur la culture en cours un fongicide anti-mildiou de contact.
  • De traiter l'alternariose de la tomate lorsque la maladie est déclarée mais mieux encore de la prévenir grâce à un traitement préventif, car son développement est rapide. L'épidémie peut en effet gagner la totalité de la culture de tomates.
  • D'appliquer le traitement préventif à une cadence soutenue, notamment dans les régions chaudes et humides où le risque d'alternariose de la tomate est élevé. Cette action permet d'éviter que la maladie ne se déclare. Pour protéger les cultures suivantes, on a recours à un fongicide de contact qui permet de traiter les semences. Il est d'autre part indispensable de désinfecter le sol.

Bon à savoir : en cas d'épidémie d'alternariose, il n'est plus possible de cultiver les tomates. La culture doit être abandonnée.

Pour aller plus loin :

  • Semer et cultiver la tomate : toutes les infos sur la fiche d'identité de la plante.
  • Tout savoir sur les engrais de tomate : quand et comment apporter de l'engrais, les carences, etc.
  • Vous vous êtes taché avec du jus de tomate ? Notre fiche pratique vous conseille pour enlever les taches !

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides