Soufre mouillable

123RF / Sunisa Chukly

Ces taches blanches sur les feuilles charnues ne sont guère encourageantes… Pourtant, tout n'est pas perdu, en quelques vaporisations de soufre mouillable, l'attaque du champignon ne sera plus qu'un lointain souvenir.

Toutes les explications dans notre article.

Qu'est-ce que le soufre ?

Le soufre utilisé en agriculture - biologique notamment - est le soufre minéral, prélevé dans la roche. Il possède des propriétés antifongiques et désinfectantes, très efficaces dans la lutte contre les champignons et parasites.

Le soufre existe sous deux formes : le soufre sublimé (également appelé fleur de soufre) et le soufre mouillable.

Le soufre mouillable se présente sous la forme de poudre ou de granulés à diluer dans une certaine quantité d'eau.

Bon à savoir : le soufre mouillable est utilisable en agriculture biologique car il n'est pas - ou peu - nocif pour l'homme, les animaux ou les abeilles.

Utilité du soufre mouillable

Le soufre est utilisé pour éviter les attaques de ravageurs (fourmis, punaises, araignées rouges…) et sert avant tout à lutter contre différentes maladies parmi lesquelles :

  • la tavelure (champignons),
  • l'oïdium (champignons),
  • l'érinose (sorte de galle due aux acariens, touchant notamment l'érable),
  • la pyrale de la vigne.

À noter : d'une manière générale, le soufre mouillable intervient lorsque les végétaux ont « attrapé le blanc », c'est-à-dire qu'ils présentent une surface blanchâtre au niveau des feuilles.

Soufre mouillable : comment l'utiliser ?

Application du traitement

Une fois le mélange eau / souffre réalisé, vaporisez sur les sujets à traiter.

Bon à savoir : il est inutile de « viser » spécifiquement la surface infestée puisque le soufre agit par vapeur, c'est-à-dire que celle-ci entoure la plante en se dissipant.

La vapeur de soufre pénètre d'abord dans les feuilles avant de gagner les cellules infestées du champignon dont elle diminue l'action, avant de le détruire complètement.

À noter : le soufre mouillable étant à diluer, il convient de bien respecter les dosages recommandés. Ceux-ci sont en effet variables selon le type de maladies à traiter.

Bon à savoir : le souffre mouillable a une action prolongée d'une semaine. Il est donc utile de répéter le traitement plusieurs fois pour venir à bout du « blanc ».

Conditions favorisant le traitement

Le traitement à base de soufre mouillable repose sur un phénomène de vapeur absorbée par la plante. Pour améliorer ces conditions de vapeur, il est conseillé de respecter quelques conditions :

  • Un ensoleillement optimal : la sublimation du soufre (passage de l'état solide à l'état gazeux) est améliorée par une lumière franche. Ainsi, il est préférable de pulvériser la solution lorsque le soleil est généreux et d'éviter les journées couvertes pour réaliser le traitement.
  • Des températures clémentes : le soufre agit de façon plus efficace lorsque la température se situe entre 22 et 25 degrés.

À noter : le soufre est plus qu'utile aux plantes puisque les végétaux en ont besoin pour assurer leur survie. Toutefois, un dosage excessif pourrait entraîner des brûlures.

Bon à savoir : lorsque la température dépasse les 20 degrés, il est utile de vaporiser de soufre mouillable les cucurbitacées (concombre, courgettes, potirons…) à titre préventif.

Combien coûte le soufre mouillable ?

Comptez une dizaine d'euros le kilo de soufre mouillable en jardineries et enseignes spécialisées.

Pour aller plus loin :



Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides