Cicadelle

Écrit par les experts Ooreka

123RF / Christopher Smith

Vous constatez avec inquiétude qu'une mousse écumeuse gagne peu à peu les feuilles de vos plus belles plantes, qui se décolorent et s'affaiblissent… Il se pourrait bien que la cicadelle soit en train de gagner du terrain dans votre jardin, au détriment de vos plantations.

On dit que pour bien le combattre, il faut connaître son ennemi... Du stade larvaire à l'éclosion du redoutable insecte, voici tout ce qu'il faut savoir pour reconnaître, prévenir et éradiquer la nuisible cicadelle.

Qu'est-ce que la cicadelle ?

Bon à savoir : la cicadelle est un petit insecte originaire d'Amérique du Nord, arrivé en France dans les années 1950, et qui sévit essentiellement dans le Sud de la France, spécialement dans les régions viticoles, en raison de son goût prononcé pour les vignes… Les climats chauds et humides lui sont très favorables.

Voici quelques notions sur cet insecte :

  • La cicadelle est un insecte cousin des pucerons et des cigales. Elle apprécie la sève des végétaux dont elle se nourrit par succion.
  • Pourvue d'un rostre, une protubérance de cartilage qui se prolonge au sommet de sa tête, elle pique, suce et broie les jeunes pousses des végétaux.
  • Le terme "cicadelle" renvoie aujourd'hui à plusieurs espèces partageant les mêmes procédés alimentaires et donc destructeurs pour les jardins.
  • La cicadelle propage maladies, champignons et parasites d'une plante à l'autre à cause de sa salive très contaminante pour les végétaux d'espèces très différentes.

À noter : la cicadelle de la vigne est la plus redoutée, car elle anéantit des pieds de vigne à grande vitesse par transmission d'une maladie très contagieuse, la flavescence dorée.

Comment reconnaître la cicadelle ?

Caractéristiques de l'insecte

Voici quelques éléments de description :

  • La cicadelle ressemble à une petite cigale. Elle peut être blanche, grise, jaune ou légèrement brune.
  • Sa taille varie entre quelques millimètres et 1,5 cm.
  • Les cicadelles peuvent parfois voler, mais leur moyen le plus fréquent d'échapper aux prédateurs est un saut long et vif.

Crachat du coucou

Les cicadelles secrètent une écume mousseuse lors des phases de succion des végétaux. Cette mousse, appelée "crachat du coucou", sert à protéger les larves des attaques de prédateurs, tout en leur garantissant un cocon douillet pour accéder à l'âge adulte, le plus redoutable… 

Remarque : si vous apercevez plusieurs amas mousseux en différents endroits d'une plante, il y a fort à parier que des cicadelles ont élu domicile dans votre jardin.

Les larves éclosent au printemps, il est donc préférable de les éradiquer avant l'éclosion, dès l'apparition des premiers crachats du coucou.

Quels dégâts fait la cicadelle ?

Les dégâts causés par la cicadelle dans les jardins de particuliers sont le plus souvent minimes, bien que très désagréables.

Le premier signe d'une attaque de cicadelles peut être observé sur les feuilles : celles-ci sont partiellement décolorées, tandis que la plante montre des signes de faiblesse et accuse un retard de croissance.

Les attaques de cicadelles sont à craindre dans les cépages car cet insecte est particulièrement friand des feuilles de vignes. Elles peuvent détruire des cultures entières en peu de temps et des législations particulières ont été mises en place pour lutter efficacement contre ce fléau.

À noter : la lutte contre la cicadelle est obligatoire et très encadrée par arrêtés préfectoraux dans les régions viticoles les plus touchées (utilisation de greffons sains, arrachage des vignes touchées, brûlage du bois, utilisation d'insecticides).

Quelles sont les plantes les plus exposées aux cicadelles ?

Les cicadelles ne sont pas très regardantes ou "difficiles" ; elles se plaisent à détériorer toutes les espèces végétales.

Il semblerait que leur préférence aille tout de même vers les phlox, les marguerites et la lavande, les cistes, le genêt et les asters.

Bon à savoir : méfiance au potager! Fraises, framboises et pommes de terre sont particulièrement apprécies des cicadelles ! Une fois installées, elles sont très difficiles à déloger et détruisent la culture en un rien de temps. Il importe donc d'être particulièrement vigilant au carré des plantes comestibles et des petits fruits…

Cicadelle : quel traitement ?

Comment lutter contre la cicadelle ?

L'éclosion des œufs au printemps signe le début des premières attaques de plantes. Il est donc préférable d'agir en amont :

  • Une pulvérisation de pyrèthre au printemps ainsi que tous les 10 jours en été amoindrira les ravages des insectes les plus vigoureux au jardin d'ornement.
  • Un insecticide classique peut également être employé. Mais, attention à bien respecter les dosages recommandés sur la notice d'utilisation.

Il n'existe hélas aucun moyen infaillible d'éradiquer définitivement la cicadelle. Seule l'introduction d'un petit prédateur parasite de la cicadelle permettrait une lutte efficace : le neodryinus typhlocybae est parfois vendu sur Internet par des enseignes spécialisées, mais il provoque bien d'autres dégâts ne justifiant pas toujours son emploi…

Traitement naturel

Face à l'impuissance relative du jardinier dans sa lutte contre les cicadelles, l'utilisation de moyens biologiques permet tout de même de limiter les dégâts :

  • Un jet d'eau puissant sur les crachats du coucou permet la destruction d'un certain nombre de larves.
  • Une fois les adultes éclos, un purin de tomate pulvérisé sur les plantes les plus exposées les prémunira temporairement des invasions. L'opération devra être répétée toutes les semaines et en quantité conséquente.
  • Le purin d'ail est également réputé pour être un très bon insecticide.
  • Le savon noir étant un moyen de lutte efficace contre les pucerons, il peut également agir efficacement contre ses lointaines cousines cicadelles.

À noter : les pétunias et les géraniums, insecticides naturels, peuvent également être répulsifs. Installés à côté des plantes déjà traitées, elles limiteront le retour des indésirables insectes.

Pour en savoir plus :

  • Même des lieux propres peuvent être infestés par des insectes, aussi bien en ville qu'à la campagne. Aucun lieu n'est à l'abri des cafards, punaises, fourmis et autres insectes plus ou moins nuisibles. Notre guide de la désinsectisation vous aide à vous en débarrasser.
  • Tout savoir sur la désinsectisation des bureaux : infos et conseils.
  • Prix désinsectisation : tout savoir sur les prix de cette opération qui peut nécessiter l'intervention d'un professionnel.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides