Plante morte

Thinkstock

Vous suspectez une plante de ne pas avoir supporté le gel, la sécheresse ou au contraire un excès d'eau ? S'agit-il d'une plante morte ou simplement affaiblie ?

Avant de l'arracher pour déposer ses vestiges dans votre composteur, il est peut être encore temps de vous lancer dans une opération de sauvetage.

Plante morte : quels indices ?

Les variations climatiques peuvent être fatales pour nombre de végétaux, que ce soit au jardin potager, au verger ou au jardin d'agrément. Sécheresse et excès d'eau sont également responsables de la mort des plantes d'intérieur.

Mais les apparences sont parfois trompeuses, et même si une plante vous paraît morte, peut-être est-il encore possible de la sauver. Un diagnostic sérieux s'impose.

Voici quelques indices qui vous permettront de savoir si votre plante est passée de la vie à trépas :

  • Grattez légèrement l'écorce d'un arbuste qui vous paraît mort afin d'y découvrir une éventuelle zone de bois vert. Si tel est le cas, vous pouvez encore le sauver.
  • Coupez à l'aide d'un sécateur toutes les parties abîmées de la plante, en commençant par l'extrémité des tiges puis en vous rapprochant de la tige principale. Stoppez la coupe dès que l'intérieur de la tige est encore vert. Votre plante n'est pas morte : elle peut donc repartir. Armez-vous de patience !

La pelouse peut aussi vous paraître morte après une sécheresse sévère. N'ayez aucune inquiétude, votre gazon reverdira après le retour de l'humidité et de la fraîcheur.

Bon à savoir : avant et après vos investigations, prenez soin de désinfecter sécateur et autres outils de taille qui auront été en contact avec vos plantes mortes ou simplement affaiblies. Cette précaution permet d'éviter de transmettre une maladie d'une plante à l'autre.

Peut-on faire repartir une plante morte ?

Vous avez constaté le mauvais état de votre plante mais au cœur de ses tiges ou de ses branches résulte encore une once de vie ? Pour faire repartir une plante quasiment morte, vous devez selon les cas :

  • Couper toutes les parties mortes de la plante pour donner à celle-ci toutes les chances de revenir à la vie :
    • Tailler fleurs, rameaux, branches. S'il s'agit d'une espèce difficile à tailler, utiliser un sécateur à crémaillère. Équipé de lames franches et d'une poignée tournante, ce sécateur ergonomique facilite la coupe en démultipliant les efforts du jardinier. Vous pouvez trouver ce type d'outil de jardin en jardinerie aux environs de 30 à 35 €.
    • Tailler les rosiers assez généreusement pour supprimer toutes les parties mortes. Ils repartiront de plus belle pour fleurir comme auparavant.
  • Concernant l'arrosage :
    • Arroser régulièrement vos plantes grimpantes comme la clématite et supprimer les parties sèches.
    • Arroser le gazon le matin très tôt ou le soir tard et attendre qu'il reverdisse. Il ne faut pas faire de rapport d'engrais tant que la pelouse est sèche.
  • Vérifier l'état des racines, notamment des plantes en pot. Vous pouvez effectuer une coupe des racines en mauvais état afin de ne conserver que les plus vigoureuses. Profitez-en pour les rempoter si nécessaire !

Bon à savoir : n'hésitez pas à utiliser un voile d'hivernage lorsque les gelées menacent. Vous protégerez ainsi vos plantations des grands froids.

Pour aller plus loin :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides