Botrytis cinerea

123 / Daria Belozerova

Le Botrytis cinerea est un champignon capable de ravager de nombreuses cultures. Il se développe sous certaines conditions climatiques.

Découvrez le Botrytis cinerea avec l'exemple de la vigne, sensible à ce champignon. Entre lutte chimique et lutte prophylactique, voici les traitements préventifs et curatifs contre l'infection de Botrytis de la vigne.

Caractéristiques du Botrytis cinerea

Champignon microscopique, le Botrytis cinerea est considéré comme un pathogène majeur. Il est à l'origine de maladies pouvant atteindre certains végétaux. Il infeste principalement :

  • les végétaux en état de faiblesse ;
  • les végétaux blessés, même de façon superficielle.

Le Botrytis cinerea est responsable de la pourriture grise que l'on peut constater sur les végétaux.

Le vent participe amplement à sa dispersion mais ce qui favorise sa présence avant tout, c'est un important taux d'hygrométrie. Le Botrytis cinerea est donc plus fréquemment constaté à certaines saisons, lorsque le climat est humide.

Bon à savoir : les dégâts causés sur les cultures par le Botrytis cinerea sont responsables de pertes économiques parfois très importantes pour les professionnels.

Botrytis cinerea : quelles plantes sont concernées ?

La pourriture grise causée par le Botrytis cinerea peut être constatée sur la vigne. On parle d'ailleurs de Botrytis de la vigne qui peut altérer considérablement la qualité des vins, ceux-ci pouvant prendre un goût de moisi.

Cette maladie cryptogamique de la vigne peut atteindre :

  • Les grains de raisin qui, au moment où ils commencent à mûrir (c'est-à-dire à la véraison), sont ponctués d'une teinte brunâtre puis un feutrage gris apparaît. Celui-ci peut recouvrir des grappes de raisins entières.
  • Les sarments de vigne, qui commencent par brunir avant de blanchir. S'installent ensuite des scléroses qui se traduisent par des boursouflures.
  • Les feuilles de vigne sur lesquelles apparaissent des taches brunes et l'on constate un feutrage grisâtre sur leur face inférieure. Ces manifestations traduisent la fructification de Botrytis cinerea. Tout d'abord en forme de triangle, les taches finissent par recouvrir la totalité du limbe.

Environ 250 variétés de plantes peuvent être touchées par le Botrytis cinerea. Vous pouvez par exemple en constater les dégâts sur :

  • le fraisier mais aussi bien d'autres fruitiers ;
  • le pied de tomate : qu'il s'agisse de pieds de tomates cultivés plein champ ou de jeunes plants sous abri, le risque de présenter cette fameuse pourriture grise due à la présence du Botrytis cinerea est fréquente.

Bon à savoir : protégez vos plantations contre le Botrytis cinerea en espaçant les rangs de culture et en aérant suffisamment votre serre. En cas d'attaque, la bouillie bordelaise est une bonne solution.

Traitements du Botrytis cinerea

Il existe deux façons de lutter contre le Botrytis de la vigne et d'autres végétaux.

Lutte prophylactique

Elle consiste à agir de façon naturelle en intervenant sur l'environnement des végétaux susceptibles d'être touchés par une attaque de Botrytis cinerea. On peut par exemple :

  • traiter en cas d'oïdium car celui-ci entraîne une fragilité des végétaux atteints, ce qui favorise l'installation de Botrytis cinerea ;
  • rééquilibrer les apports d'azote, sachant qu'un excès d'azote peut favoriser l'installation de Botrytis cinerea ;
  • effectuer un effeuillage précoce ;
  • dans le cas de la vigne, limiter l'entassement des grappes.

Notez que dans le cadre de la viticulture biologique, le seul traitement prophylactique autorisé par la réglementation est le Bacillus subtilis. Cette bactérie symbiotique dite aussi bactérie antagoniste est naturellement présente dans le sol.

Lutte chimique

On utilise des fongicides à différents stades de maturité des raisins ou de croissance de la vigne :

  • Pour éviter le phénomène de résistance du Botrytis cinerea aux différents traitements, il est nécessaire d'utiliser des substances actives et de les alterner.
  • Il faut tout de même savoir que lorsque le Botrytis cinerea recouvre les grains de raisin de pourriture noble, il entraîne une augmentation de la teneur en sucre du fruit.
  • C'est ainsi que l'on obtient des vins liquoreux de haute facture à l'image de certains vins d'Anjou, d'Alsace, de Montbazillac, de Bourgogne, de Sauternes, etc.

Bon à savoir : le Bacillus subtilis entre dans la composition de certains produits phytosanitaires visant à lutter contre le Botrytis cinerea et que l'on utilise pour compléter les mesures prophylactiques déjà mises en œuvre.

Pour aller plus loin :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides