Anti escargot

Laëtitia Waroux CC BY -NC - ND / Flickr

Quoi de plus exaspérant que des plantes grignotées par les escargots et les limaces ? Les gastéropodes raffolent des belles pousses de salades, des blettes charnues et autres feuilles tendres. Pour les éloigner du potager ou les éradiquer, différentes solutions existent.

Le point maintenant.

Anti escargot : Ferramol, le redoutable allié

Un phosphate de fer répulsif et nutritif

Présent dans la nature, le Ferramol est un concentré de phosphate de fer, utilisé en France depuis 2004 et en Allemagne depuis la fin des années 1990.

Le Ferramol présente de nombreux avantages :

  • il attire les escargots et les limaces ;
  • il se transforme en élément nutritif pour les plantes et les sols ;
  • il est utilisable en jardinage biologique ;
  • il n'a aucune incidence sur la qualité gustative ou sanitaire des plantes comestibles ;
  • il est sans danger pour les autres animaux du jardin (chats, chiens, hérissons, oiseaux, etc.).

Bon à savoir : il est toutefois indispensable de tenir les jeunes enfants éloignés des granules de Ferramol.

Présentation et utilisation

Le Ferramol est contenu dans des petites granules de couleur verte, vendues en boites dans les jardineries et les grandes surfaces.

C'est un appât naturel, qui attire les escargots et les limaces. Les gastéropodes s'en délectent et, repues, elles repartent mourir sous abri.

Voici comment l'utiliser :

  • Les granulés de Ferramol sont déposés à même la terre, selon un dosage indiqué sur l'étiquette. Il est inutile, et surtout contreproductif, d'enfouir les granulés.
  • Le Ferramol s'utilise toute l'année et pour un durée d'action d'environ 3 semaines.
  • Par temps très sec, arroser les granulés afin que ceux-ci libèrent leur odeur attractive pour les gastéropodes. En se désagrégeant, les granulés constitueront un apport nutritif très efficace pour la croissance des plantes.

À noter : les bégonias et les cassis sont deux plantes répulsives contre les escargots et les limaces.

Des moyens de lutte anti-escargots naturels

Bière, marc de café, coquilles d'œuf : les escargots dégustent !

Pour repousser, incommoder ou exterminer les escargots de façon tout à fait naturelle, plusieurs méthodes sont envisageables et proviennent pour la plupart, de nos déchets ménagers :

  •  Le demi-pamplemousse évidé attire les gastéropodes, qui viennent s'y rassembler, délaissant les plantes charnues au profit des restes d'agrumes. Tel un igloo, le demi-pamplemousse sert d'abri aux escargots,et il convient alors d'ôter les indésirables gastéropodes et de les éloigner des cultures.
  • Les coupelles de bière servent d'appât avant que les escargots et autres limaces ne s'y noient sans moyen d'en réchapper. Il suffit pour cela de verser dans des bouteilles de plastique coupées en deux 5 à 6 centimètres du précieux breuvage, d'enterrer partiellement le contenant au pied des plantes et d'attendre que le piège agisse...
  • Le marc de café est très écologique et constitue une excellente barrière naturelle. Les petits grains de marc dissuadent les gastéropodes d'aller s'y frotter. Il est donc important d'en déposer en quantité conséquente en cercle autour des plantes à protéger.
  • Les aiguilles de pins et branches de conifères ont un tel pouvoir d'irritation que les escargots évitent de s'y frotter, pour ne pas être piqués.
  • Les mèches de cheveux irriteraient le corps des gastéropodes qui préfèrent rebrousser chemin plutôt que poursuivre leur trajectoire jusqu'à la plante convoitée.
  • Les cendres de bois sont bien connues pour garantir une lutte efficace et écologique contre l'invasion d'escargots et de limaces. L'épandage est à renouveler après chaque averse.
  • Les coquilles d'œufs brisées cisaillent le corps des gastéropodes et les dissuadent définitivement de se frayer un chemin sur ce parcours semé d'obstacles très tranchants.
  • Un fil de cuivre noué autour des plantes en pots évitera les attaques d'escargots.

Bon à savoir : à défaut de cendres de bois, le sel et le sable permettent également de repousser les indésirables gastéropodes loin des cultures grâce à l'inconfort suscité par les rugosités des grains.

Animaux prédateurs et pièges gourmands

En complément des méthodes naturelles, le recours aux petits animaux friands d'escargots et de limaces est également à envisager :

  • les hérissons, fidélisés au jardin grâce à la confection d'un abri adapté, se régaleront à la nuit tombée des escargots imprudents regagnant les cultures ;
  • les poules, si toutefois celles-ci sont en liberté, se feront un festin des gastéropodes tapis sous les feuilles appétissantes des plus belles plantes du potager.

Pour attirer les gastéropodes et leurs prédateurs, des petits tas d'épluchures de légumes disséminés dans le jardin seront très efficaces.

Bon à savoir : dans les jardins en ville, où le hérisson se montre rarement, creusez un trou tapissé de feuilles de salades et refermez partiellement d'une planche de bois ou de quelques gros cailloux. Cette cavité constituera un abri pour les gastéropodes qu'il n'y aura plus qu'à récupérer au petit matin.

Pour en savoir plus :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides