Choisir une plante grimpante

Choisir une plante grimpante

Les plantes grimpantes possèdent un charme auquel il est difficile de résister. Qu'elles soient fleuries, parfumées ou panachées, ces plantes qui partent à l'assaut de nos murs et de nos palissades ont toujours beaucoup de succès.

Pour bien choisir celles qui viendront embellir et parfumer notre espace nature, regardons de plus près ces incontournables du jardin. 

Plantes grimpantes : ce que vous devez savoir avant de choisir

Afin de choisir la bonne variété, interrogez-vous au préalable sur :

  • la capacité d'accueil du support dont vous disposez (son poids, sa matière, sa hauteur) ;
  • ce que l'exposition de l'emplacement vous permet de planter ;
  • l'environnement immédiat.

Si le support est une paroi

Les plantes grimpantes sont classées en 2 catégories :

  • celles qui possèdent des racines aériennes (lierre, ampélopsis…) : elles s'agripperont toutes seules à la paroi ;
  • toutes les autres (rosiers, clématites, pois de senteur…) : elles nécessiteront l'aide d'attaches qu'il vous faudra fixer au mur.

De manière générale, pour tapisser un mur de feuilles, il est vivement recommandé d'opter pour des variétés dont la taille est peu contraignante (jasmin d'hiver, bignone, chèvrefeuille) mais à réaliser régulièrement.

À noter : si votre mur ou votre palissade entre dans le cadre d'une copropriété ou mitoyenneté, songez que vous êtes responsable des dégâts que vos plantations peuvent provoquer, et évitez dans ce cas les sujets envahissants.

Treillages et tuteurs

Les treillages et les tuteurs sont spécialement faits pour accueillir les plantes grimpantes. Le tuteur seul a surtout pour vocation de soutenir la plante et il est préférable de l'attacher à un autre afin de réaliser un véritable palissage.

Songez que ces structures doivent être d'une épaisseur et d'un poids proportionnels à leurs hôtes : si vous plantez une glycine, prévoyez une structure particulièrement large et solide (un treillage en bois fin serait très inapproprié).

Bon à savoir : n'hésitez pas à mélanger 2 variétés sur un même support, ce procédé offrant des floraisons particulièrement intéressantes.

Choix de l'emplacement

Disposer du support adéquat ne dispense pas pour autant des habituels critères servant à déterminer votre achat :

  • L'exposition : les variétés sont suffisamment nombreuses pour que vous puissiez en faire pousser partout. En revanche vous aurez à faire une croix sur certaines variétés. Une plante grimpante mal orientée risque de végéter et son aspect serait particulièrement décevant.
  • Le climat : songez qu'une plantation en hauteur est plus exposée aux intempéries (par exemple un vent froid en hiver).

Remarque : si vous résidez dans une région aux températures plutôt basses, l'application d'un voile d'hivernage sur les variétés gélives s'avère incontournable, mais délicate à entreprendre sur ce type de plantes !

Pour bien les choisir : les différentes variétés de plantes grimpantes 

Avant de succomber à un achat "coup de cœur", rappelez-vous que, si votre plante grimpante ne demande pas forcément beaucoup de terre pour pousser correctement, elle tendra toujours à s'étendre au maximum.

Variétés envahissantes

Il existe 3 variétés de plantes grimpantes, certes charmantes, mais particulièrement envahissantes et qui peuvent faire des dégâts importants :

  • La glycine : extrêmement robuste, ses lianes deviennent de véritables troncs ayant assez de force pour tordre une clôture. Sa taille doit être réalisée avec la plus grande ponctualité.
  • Le lierre : symbole du jardin à la française, il s'infiltre dans les moindres interstices et peut emprisonner un muret ou passer au travers. La force de ses racines aériennes est à redouter.
  • La vigne vierge : elle est très célèbre pour son allure et sa croissance rapide et ses feuilles larges dissimulent un épais squelette de branches. Sachez aussi que ses fleurs attirent un grand nombre d'abeilles dès la fin du printemps.

À noter : intégrer une de ces variétés sur le flanc d'une maison reste très élégant, mais risqué dans le cas d'une résidence secondaire dans laquelle vous n'allez pas régulièrement !

Variétés incontournables

  • les rustiques : le jasmin d'hiver, le chèvrefeuille, la clématite, l'hortensia grimpant, la bignone, le liseron, les rosiers grimpants, (peu gélives et généreuses en fleurs) ;
  • les exotiques : le bougainvillier, le thunbergia, le plumbago, la passiflore, le dipladénia (assez gélives) ;
  • les annuelles : le pois de senteur, la capucine, les convolvulus, le géranium grimpant (plantes parfois considérées comme vivaces, car elles supportent les hivers des régions tempérées).

Bon à savoir : que ces plantes soient gélives ou non, la seule saison où il ne faut pas les planter est l'hiver.

Pour en savoir plus :

  • Pour choisir parmi toutes les variétés possibles, référez-vous à notre liste des plantes grimpantes.
  • Exubérante et très décorative par son abondant feuillage et sa splendide et généreuse floraison, l'ipomée peut vous séduire.
  • Sa cascade de fleurs très parfumées de couleur violet, rose ou blanc en fait une des vedettes de nos terrasses et jardins : la glycine ne demande qu'à tapisser vos murs !

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides