Hormone de bouturage

Hormone de bouturage

Multiplier les plants les plus vigoureux à moindre frais, voilà un doux rêve de jardinier, réalisable grâce à l'hormone de bouturage. Un peu de poudre, de bons outils et un soupçon de patience, et le tour est joué : les végétaux se dupliquent à l'infini...

Voilà un tableau tout à fait idyllique et alléchant... mais l'hormone de bouturage ne présente-t-elle que des avantages ? On fait le point.

Qu'est-ce que l'hormone de bouturage ?

Un produit chimique

L'hormone de bouturage, produite chimiquement, se compose essentiellement d'acide b-indole.

À noter : elle se présente le plus souvent sous la forme d'une poudre blanche, vendue en jardineries et magasins spécialisés, conditionnée en sachet, et parfois sous la forme de gel.

L'hormone de bouturage fournit à la tige bouturée tous les nutriments indispensables à sa reprise de croissance jusqu'à ce qu'elle puisse, par elle-même, reconstituer un système racinaire assurant son développement.

Pour quoi faire ?

L'hormone de bouturage est utilisée afin de :

  • cautériser les plaies du végétal à reproduire (appelé plante-mère) ;
  • accélérer la cicatrisation de la bouture ;
  • favoriser l'émission de nouvelles racines (en vue de l'enracinement) ;
  • lutter contre le développement des maladies liées à la blessure de la plante-mère.

Quels avantages ?

L'utilisation d'hormone de bouturage présente de nombreux avantages. En effet, elle permet :

  • de dupliquer la plante-mère à l'identique ;
  • de reproduire des plantes qui ne produisent pas de graines ;
  • d'éviter le semis pour les plantes à croissance à lente, la floraison étant ainsi plus rapide ;
  • de multiplier des plants à moindre frais.

Mode d'emploi d'une hormone de bouturage

Comment l'utiliser ?

Voici son mode d'emploi :

  • déposez l'hormone de bouturage (en poudre ou en gel) dans un petit contenant ;
  • sectionnez en biseau la tige à bouturer ;
  • plongez l'extrémité de la tige préalablement prélevée dans l'hormone de bouturage sur environ 3 cm de hauteur ;
  • réalisez à l'aide d'un tournevis ou d'un crayon le trou de plantation de la tige à reproduire (cela évitera la perte de produit au contact de la terre) ;
  • déposez avec soin la tige dans l'espace ainsi creusé puis rebouchez et tassez la terre ;
  • pulvérisez la surface de la terre ou immergez partiellement le pied du pot (un arrosage direct de la plante bouturée ôterait le substrat, minimisant ses chances de repousse).

Bon à savoir : une coupe en biseau sous un nœud ou une feuille assurera une meilleure émission des racines.

Quelles précautions ?

Il est indispensable de bien respecter le dosage inscrit sur chaque boîte et sur chaque sachet d'hormone de bouturage. Un surplus de produit peut entraîner des déformations de la plante et son dépérissement précoce !

Remarque : le plus souvent, il est recommandé d'utiliser 0,10 g par plante à bouturer.

La tige à bouturer doit être prélevée sur une plante saine et vigoureuse, sans défaut et sans maladie.

Bon à savoir : l'hormone de bouturage reproduit à l'identique le pied-mère, avec ses qualités, mais aussi ses défauts et ses maladies.

Eau de saule : une alternative naturelle à l'hormone de bouturage

Pour les jardiniers patients et désireux de bouturer naturellement leurs plants, une alternative à l'utilisation d'hormone de bouturage est la fabrication d'eau de saule.

Pour cela, immerger pendant environ un mois et demi plusieurs grosses tiges de saules.

Le liquide visqueux ainsi obtenu pourra être employé selon le même procédé que l'hormone de bouturage pour reproduire des plants sains, l'eau de saule favorisant l'émission de rhizomes.

Bon à savoir : selon le calendrier lunaire, il est préférable de pratiquer le bouturage en lune descendante.

Pour aller plus loin :

  • Notre fiche dédiée vous explique pas à pas comment faire une bouture.
  • Certaines plantes à bulbes, comme le lys, se bouturent par une méthode originale : le bouturage des écailles du bulbe. On vous explique la marche à suivre pour bouturer une plante à bulbe.
  • Vous aimez particulièrement les passiflores, ces plantes si décoratives, aux fleurs spectaculaires ? Apprenez à planter et bouturer les passiflores.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides