Bien choisir son muguet

Écrit par les experts Ooreka
Bien choisir son muguet

Chaque année en France pour la fête du travail, la coutume est d'offrir des brins de muguets. Si cette fleur symbolique est vendue en masse dans nos rues le 1er mai, on lui reproche encore trop souvent son côté éphémère.

Penchons-nous de près sur la longévité de cette vivace des sous-bois censée nous porter bonheur.

Le muguet : une culture bien française

Le muguet (encore appelé convallaria majalis) tire son symbole du Roi Charles IX (XVIème siècle) qui en offrit à ses proches pour leur porter bonheur.

Production du muguet

En France, la vente annuelle de muguet coupé est estimée à environ 58 millions de brins. L'essentiel des cultures se concentre sur les sols humifères de deux régions ouest :

  • Nantes : la célèbre production nantaise représente à elle seule 80 % du muguet vendu en France, ce qui fait d'elle le leader européen du marché.
  • Bordeaux : les cultures bordelaises sont plus récentes et très qualitatives.

À noter : l'utilisation des plans de muguets produisant les brins est fixée sur un cycle de 5 ans. Ce n'est qu'à partir de leurs troisièmes années de floraison qu'ils seront cueillis puis les deux années suivantes au maximum.

Muguet des bois ou muguet de serre

En y regardant de près, vous constaterez que les fameuses clochettes blanches possèdent deux allures bien différentes :

  • Muguet des bois : il est le muguet qui, à l'origine, a déclenché la passion pour cette fleur. Son aspect est plus rustique, il n'est d'ailleurs pas vendu en pot et assez peu coupé, mais en toupillon (petite motte de mousse des bois). Ses clochettes sont plus petites, moins distinctes entre elles et souvent moins parfumées, mais il repousse particulièrement bien.
  • Muguet de serre : largement le plus vendu, qu'il soit en terre ou coupé, sa tige est d'un vert acide et ses clochettes assez épaisses et bien dissociées les unes des autres. Sa culture a lieu sous serre ou châssis, ce qui permet aux maraîchers de contrôler leur avancement.

Bon à savoir : penser que le muguet des bois est préférable au muguet de serre est une erreur, la production de tout type de muguets repose sur une culture très traditionnelle.

Critères de choix du muguet

Le muguet, comme tout produit de culture est, avant sa commercialisation, classé en différentes catégories : extra, 1er choix, 2ème choix, etc. Ce classement est établi en fonction de sa variété, son calibre, son parfum, l'épaisseur de ses clochettes, etc.

Bien évidemment, plus la qualité est élevée, plus son coût est important.

Afin de bien choisir vos fleurs porte-bonheur, voici toutes nos recommandations.

Muguet en racine

Le coût du muguet des bois reste très inférieur (environ 6 € le toupillon) à celui de serre, qui voit son prix augmenter suivant le nombre de griffes (environ 12 € pour trois griffes).

Pour bien choisir son muguet en racine, suivez nos conseils :

  • Les feuilles du muguet en racine sont un indicateur de santé : elles doivent être bien vertes, non tachées ou abîmées et surtout vous paraître saillantes.
  • Un muguet de qualité est forcément parfumé : les clochettes doivent sentir, mais également ne pas être transparentes et encore moins jaunes (même légèrement) !
  • Les racines doivent être bien solidement plantées : secouez légèrement le contenant, si une griffe s'incline, ne l'achetez pas.
  • La tige (à l'exception de la pointe qui est plus courbée) doit être bien droite et rigide.
  • Idéalement, un muguet frais possède des clochettes encore fermées en bout de tige. 

Muguet coupé

Le brin est en moyenne vendu 1 €, mais le temps rend son prix variable. Le muguet coupé adore l'eau fraîche, l'hydrater correctement assure sa longévité. En moyenne, un brin de qualité est censé tenir au moins 4 jours et plus.

Un muguet coupé se choisit selon les critères suivants :

  • Il doit avoir une tige la plus longue possible, idéalement au moins 12 cm, afin que les clochettes ne soient pas en contact avec l'eau.
  • La tige doit impérativement être rigide : si votre brin retombe mollement, il ne durera probablement pas.
  • Le blanc des clochettes doit être homogène : si celles du bas sont transparentes, évitez de l'acheter.

À noter : la toxicité du muguet n'est pas à négliger, les brins (généralement court) sont mis en vase dans un verre à eau ou gobelet. Afin d'éviter tout accident, il est vivement recommandé de ne plus boire dedans par la suite !

Envie de creuser le sujet ?

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides