Sphaigne au jardin

Sphaigne au jardin

La sphaigne est d'une grande utilité au jardin. Pourtant, elle n'est pas très connue du jardinier amateur. Les innombrables espèces de sphaigne recouvrent environ 1 % de la surface des terres hors d'eau.

Faisons connaissance avec cette mousse végétale exceptionnelle mais aussi avec les tourbières pour mieux comprendre ce qu'est la sphaigne.

Fiche d'identité de la sphaigne

Sphagnum est un genre de végétaux formant une grande famille de plus de 3 000 espèces parmi lesquelles on trouve environ 150 espèces rares de sphaigne. Une trentaine d'espèces de sphaignes ont été dénombrées en France.

La sphaigne est répandue dans les tourbières. Il s'agit d'une sorte de mousse (bryophyte) végétale :

  • qui n'a subi que très peu de modifications au fil des millénaires ;
  • qui est capable de supporter des conditions de vie difficiles.

La sphaigne est la partie vivante des tourbières. Seule sa partie immergée se dégrade alors que la partie émergée continue de se développer. Les tourbières sont donc en partie constituées d'une dégradation de sphaigne pouvant dater de plusieurs centaines, voire de millions d'années.

Si l'on imagine la coupe transversale d'une tourbière, on trouve en partant de la surface pour descendre jusqu'à la partie la plus enfouie :

  • de la sphaigne ;
  • de la tourbe blonde ;
  • de la tourbe brune ;
  • du charbon ;
  • du pétrole.

Seule la partie supérieure d'une tourbière est composée de matière vivante renouvelable, celle-là même que l'on appelle la sphaigne.

Bon à savoir : il faut retenir que, lorsqu'un jardinier achète de la tourbe pour enrichir la terre de son jardin, il dispose de sphaigne décomposée. D'un point de vue horticole, il ne faut cependant pas confondre sphaigne (matière vivante) et tourbe (matière décomposée).

Sphaigne : bien mieux que le terreau pour jardiner

Le terreau est couramment employé pour enrichir le sol dans les jardins ou pour rempoter les plantes d'intérieur. Pourtant, il présente bien moins d'avantages que la sphaigne. En effet, le terreau :

  • n'a pas une grande capacité d'absorption de l'eau ;
  • ne peut être ré-humidifié car ses membranes, une fois sèches, se cassent ;
  • se compacte trop facilement ;
  • ne reste pas actif plus de 4 mois.

Voyons maintenant les atouts de la sphaigne :

  • Elle présente une capacité d'absorption de l'eau bien plus importante que le terreau, soit environ vingt fois son poids.
  • Ses fibres peuvent être ré-humidifiées car, une fois sèches, elles ne se cassent pas grâce à la présence de membranes internes verticales qui agissent comme un renfort.
  • Elle est une matière très élastique, si bien qu'elle ne se compacte pas outre mesure.
  • Elle possède des propriétés antibactériennes.
  • C'est un excellent stimulant racinaire, ce qui permet une meilleure reprise des plants.

Bon à savoir : il est indispensable de réhydrater la sphaigne par trempage durant une nuit complète si on l'achète sous sa forme déshydratée. 20 litres d'eau permettent de réhydrater un kilogramme de sphaigne séchée. Une fois immergée, la sphaigne gonfle très vite, mais 12 heures sont nécessaires pour obtenir une réhydratation optimale.

Dans quels cas utiliser la sphaigne ?

Pour profiter des particularités exceptionnelles de la sphaigne, on peut selon les cas :

  • l'utiliser telle quelle ;
  • ou la mélanger à la terre.

Au potager, mélanger la sphaigne à la terre permet de :

  • réduire ses arrosages de 50 % ;
  • favoriser l'enracinement des végétaux ;
  • booster la reprise de ses plants de légumes ;
  • obtenir une production plus importante.

Dans les bordures, massifs et rocailles, le mélange de la sphaigne à la terre est recommandé pour :

  • avoir une terre plus souple, donc plus facile à travailler ;
  • être dispensé d'apporter à ses massifs un terreau neuf l'année suivante : en effet, au contraire de la sphaigne, le terreau ne reste pas actif d'une année sur l'autre.

À noter : on peut toutefois ajouter un peu de sphaigne nouvelle tous les trois ou quatre ans.

Lors de l'ensemencement d'un gazon ou d'une pelouse fleurie, ajouter de la sphaigne à la terre aura pour effet de :

  • limiter le nombre d'arrosages ;
  • favoriser l'enracinement des graines.

Enfin, utiliser la sphaigne pure bien humide est idéal pour semer, bouturer et marcotter (cette technique concerne uniquement le marcottage aérien).

Bon à savoir : la sphaigne peut également être utilisée pour les plantes d'intérieur. Elle apporte bien des avantages aux végétaux qui manquent d'aération. La sphaigne est notamment un véritable trésor pour l'orchidée puisqu'elle en facilite la culture et booste sa croissance.

Pour approfondir le sujet :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides