/ / /
/

Sol argileux : caractéristiques et plantes compatibles

Sol argileux : caractéristiques et plantes compatibles

Sol argileux : caractéristiques et plantes compatibles

Les terrains argileux sont fréquents en France, et la plupart des plantes s'en satisfont très bien. Toutefois, pour travailler au mieux un sol argileux, il est nécessaire de bien en connaître les caractéristiques.

Nos conseils pour entretenir et exploiter ce type de terre.

Caractéristiques d'un sol argileux

En géologie, on appelle "argile" les minéraux d'une roche qui mesurent moins de 2 µm (micromètres). La terre argileuse est donc composée d'un grand nombre de minuscules particules de roche. Pour cette raison, le sol argileux est extrêmement lourd et compact :

  • Il laisse difficilement passer l'eau :
    • En période de sécheresse, il devient très dur et peut se fendiller. La réhydratation est alors longue et difficile.
    • Par temps humide, l'eau a tendance à s'accumuler à la surface du sol, ce qui le rend boueux et collant.
  • Avoir un sol argileux est à la fois un atout et une contrainte :
    • En effet, en raison de sa richesse en minéraux, le sol argileux est très fertile et permet de cultiver de nombreuses plantes.
    • En revanche, son caractère imperméable et dense le rend relativement difficile à travailler.

Entretien d'un terrain argileux

Aérer le sol

Le principal inconvénient de l'argile est sa nature très compacte et imperméable, qui le rend collant lorsqu'il pleut et extrêmement sec lorsqu'il fait chaud :

  • Une fois que vous avez travaillé le sol, évitez de marcher ou de rouler dessus. Cela pourrait le tasser et anéantir tous vos efforts !
  • Faites un apport régulier de matière organique pour améliorer la structure du sol.
  • Lorsque vous plantez, ajoutez un peu de sable ou de gravillons à la terre. Ces éléments permettront d'assouplir le sol et de le rendre plus facile à travailler.

Faciliter l'hydratation

Pour accroître la rétention du sol en eau pendant l'été, épandez un paillis entre les plantes :

  • Cette technique, consiste à recouvrir le sol d'une matière organique (carton, végétaux, bouts de bois, etc).
  • En faisant cela, vous limiterez l'évaporation de l'eau.
  • Pour un sol argileux, vous pouvez utiliser une couche d'environ 7 cm :
    • d'écorce de pin ;
    • de paille broyée ;
    • de gravillons ;
    • de terreau ;
    • de mulcao, matière spécialement utilisée dans les paillis.
  • Si vous n'appliquez pas de paillis, pensez à régulièrement :
    • griffer le sol, c'est-à-dire le gratter à l'aide d'une griffe de jardin pour éviter la formation de mottes ;
    • biner le sol, c'est-à-dire retourner la terre, ce qui permet d'optimiser l'effet des arrosages.

Bon à savoir : le mulcao contient des acides humiques. En plus d'aider à prévenir le dessèchement de la terre, ces composants de l'humus préviennent le développement des mauvaises herbes.

Que planter dans un sol argileux ?

Planter des arbres

La plupart des espèces d'arbres s'adaptent bien à l'argile :

  • En effet, les racines des arbres sont épaisses, et donc tout à fait capables de percer la couche d'argile pour aller chercher des nutriments.
  • En général, les espèces champêtres ou forestières de l'hexagone se développent bien en terrain argileux.
  • Vous pourrez par exemple planter de nombreuses variétés de hêtres :
    • hêtre pourpre ;
    • hêtre tricolore ;
    • hêtre à feuilles laciniées ;
    • hêtre pleureur ;
    • hêtre doré, etc.
  • Vous pouvez également planter toutes sortes :
    • de frênes ;
    • d'ormes ;
    • de noyers ;
    • de chênes ;
    • d'érables ;
    • de peupliers ;
    • d'aulnes ;
    • de saules.
  • Mais également :
    • des pins sylvestres ;
    • des épicéas communs ;
    • des sapins pectinés ;
    • des cyprès chauves, particulièrement adaptés aux sols argileux ;
    • des métaséquoïa, très bien adaptés également ;
    • des amélanchiers ;
    • des bouleaux à troncs blancs ;
    • des charmes.

Planter des arbres exotiques

Les arbres exotiques suivants se développent bien en terrain argileux :

  • chêne rouge d'Amérique ;
  • érable de Negundo ;
  • marronnier ;
  • noyer noir d'Amérique ;
  • tulipier de Virginie ;
  • copalme.

Planter des rosacées

Les rosacées font toutes partie de la même famille botanique, mais peuvent prendre des formes très différentes, allant de la plante vivace à l'arbre en passant par l'arbuste. La grande majorité des variétés de rosacées se développe très bien en terre argileuse :

  • cerisier ;
  • pommier ;
  • prunellier ;
  • aubépine ;
  • une grande majorité des rosiers.

Planter des plantes grimpantes

Dans un sol argileux, vous pouvez installer :

  • des clématites ;
  • des houblons, notamment le houblon doré ;
  • des rosiers grimpants ;
  • des vignes.

Planter des arbustes

En terrain argileux, n'hésitez pas à planter :

  • l'alisier blanc ;
  • l'arbre de Judée ;
  • l'aronie ;
  • le corète du Japon ;
  • le cytise ;
  • le laurier sauce ;
  • les cornouillers ;
  • les forsythias ;
  • les genêts ;
  • les houx ;
  • le lavatère ;
  • le mahonia ;
  • le millepertuis ;
  • le noisetier ;
  • le pieris japonais ;
  • le photinia ;
  • le seringat ;
  • le sureau ;
  • les viornes ;
  • les weigelias.

Planter des plantes vivaces

Les plantes vivaces suivantes n'auront pas de mal à se développer en terrain argileux :

  • l'acanthe ;
  • l'achillée ;
  • l'alchémille ;
  • l'anémone du Japon ;
  • l'aster ;
  • les astrances ;
  • le barbe de bouc ;
  • les bergénias ;
  • le buglosse ;
  • le chardon bleu ;
  • le cinéraire ;
  • le coréopsis ;
  • le cypérus ;
  • le delphinium ;
  • le géranium vivace ;
  • le gunnera ;
  • les hellébores ;
  • l'hémérocalle ;
  • l'hosta ;
  • l'inule ;
  • l'iris des jardins ;
  • le lis de la madone ;
  • le lupin ;
  • le lychnis ;
  • les miscanthus ;
  • les pivoines herbacées ;
  • les persicaires ;
  • les rhubarbes d'ornement ;
  • les primevères ;
  • la reine des près ;
  • la rose trémière ;
  • la sauge de Jérusalem ;
  • les violettes.

Planter des plantes bulbeuses

Pour vos massifs de fleurs, optez pour :

  • les narcisses ;
  • les perce-neige ;
  • l'ail d'ornement ;
  • les anémones blanda ;
  • les camassias bleus ;
  • les arroches à feuilles pourpres ;
  • les ancolies ;
  • les bourraches ;
  • la monnaie du pape ;
  • les matricaires.

Pour approfondir la question :

  • Il existe cinq grands types de terre. Les connaître permet de réussir ses cultures, mais aussi de respecter son sol.
  • Pour connaître la nature de votre terre, vous pouvez procéder à des analyses, seul ou à l'aide d'un spécialiste.
  • Envie d'un jardin comme dans les pubs ? Suivez nos 5 conseils pour un jardin parfait.
  • En été, les sols argileux peuvent avoir besoin d'un paillage pour mieux retenir l'eau et ne pas se craqueler.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides