Jardiner... sans jardin !

Écrit par les experts Ooreka
Jardiner... sans jardin !

Avec les beaux jours qui reviennent, votre envie de cultiver un jardin augmente également. Planter des fleurs, fabriquer son compost, créer son potager, c'est tendance, et possible même quand on n'a pas de jardin.

Il existe de plus en plus de solutions alternatives pour cette occupation saine, écologique et économique !

Jardins de quartier : la campagne en ville

Où cultiver son potager ?

Les jardins ouvriers, qu'on nomme aussi jardins de quartier, jardins partagés ou jardins familiaux se trouvent aujourd'hui aux alentours :

  • des associations de solidarité,
  • des communes,
  • des associations de quartier,
  • des offices HLM.

Ces jardins, autrefois mis à disposition par les usines pour leurs ouvriers, sont aujourd'hui exposés pour tous et permettent :

  • à des familles résidant en ville de cultiver leurs propres fruits et légumes ;
  • de redécouvrir les joies et les avantages du potager quand on ne peut s'offrir une maison de campagne ;
  • de tisser un lien social entre les familles utilisatrices de ces potagers ;
  • de créer des lieux de détente et de respiration autour des villes.

À savoir : on compterait environ 500 jardins partagés en France aujourd'hui, dont 130 en Ile de France, là où il n'y en avait aucun il y a 12 ans. Sans compter tous ceux qui fleurissent spontanément dans les arrière-cours, grâce à l'entente et au travail des résidents.

Organismes à contacter pour jardiner

Pour créer votre jardin de quartier où en trouver un près de chez vous :

  • Adressez-vous d'abord à votre municipalité pour savoir si elle met à disposition de ses administrés des parcelles à cultiver : de nombreuses villes proposent aujourd'hui des Jardins familiaux.
  • Consultez le site du Jardin dans tous ses états (JTSE) ou visitez le site Jardinons ensemble pour en apprendre davantage et savoir quelles démarches entreprendre.
  • Contactez la Fédération nationale des Jardins Familiaux et Collectifs sur leur site.

À savoir : une famille peut se nourrir toute l'année en fruits et légumes en cultivant 100 m² par personne, ce qui représente une économie de 800 € par an pour une famille de quatre personnes.

Échange de procédés : un jardinier pour son terrain

Principe de l'échange de terrain

Plusieurs sites communautaires ont fleuri ces dernières années sur le terrain du partage, de l'échange et de la solidarité.

L'idée est toute simple, il s'agit de mettre en relation :

  • les propriétaires de parcelles à cultiver qui n'ont pas le temps de s'en occuper ;
  • et les passionnés de jardinage qui n'ont pas le bonheur d'avoir un jardin.

Attention : cette formule d'échange se limite à la culture du jardin : le terrain est prêté seulement pour y jardiner, pas pour en faire un lieu d'agrément où on vient en famille faire un barbecue le dimanche.

Avant de vous lancer, sachez que :

  • le terrain peut être simplement un petit bout de jardin en friche, une parcelle non utilisée, un potager à créer ou simplement à entretenir ;
  • la gestion du matériel doit être claire entre les deux parties :
    • soit le propriétaire du jardin fournit tout : c'est-à-dire l'eau pour l''arrosage, les semences et les plants, l'engrais, les produits de traitement, l'outillage, la location ou l'achat de gros matériel si nécessaire, un motoculteur par exemple, etc. ;
    • soit il fournit seulement le terrain et le matériel : il doit alors déterminer avec le jardinier le partage des autres dépenses ;
  • vous devez vous mettre d'accord sur le partage des récoltes :
    • en général, en échange de son travail, le jardinier reçoit au moins la moitié de ce qu'il va faire pousser ;
    • s'il fournit aussi les plants, les semences et le matériel, le partage peut être davantage en sa faveur (2 tiers des récoltes par exemple) ;
    • il peut aussi disposer de la totalité des récoltes, par exemple en échange de l'entretien de la totalité du jardin, et pas seulement du potager.
    • les formules sont conclues de gré à gré, librement, entre particuliers ;
  • vous devez savoir et vous mettre d'accord avec le propriétaire sur ce que vous allez faire pousser :
    • en général, légumes, fruits, aromates sont plantés, mais on peut aussi prévoir des fleurs ;
    • il faut bien définir ce que chacun veut et aime récolter, et ce qu'il est possible de faire pousser en fonction de la surface, de l'exposition, de la qualité du sol, etc. ;
  • c'est un échange basé sur la confiance, la convivialité, et l'entraide qui repose sur un contrat moral : vous avez la possibilité de le fixer par écrit si vous préférez, afin d'éviter tout souci et litige.

À noter : il est inutile de posséder un terrain immense ou d'habiter à la campagne pour posséder un potager : quelques m² en ville suffisent.

Quelques sites pour cultiver son potager

  • www.plantezcheznous.com : pionnier du concept, c'est un site entièrement gratuit où vous pouvez :
    • passer votre annonce ;
    • rechercher un potager à prêter près de chez vous (il existe 2 687 annonces par région à peu près) ;
    • consulter les offres de services ;
    • trouver des conseils et de l'aide (articles et forums) ;
    • trouver des boutiques ou des annonces de professionnels proposant des cours de jardinage, du matériel, des systèmes d'arrosage, des semences, des créations de jardins, etc.
  • www.pretersonjardin.com : là encore le site est totalement gratuit, il suffit de s'inscrire pour :
    • déposer une offre ;
    • consulter les propositions de partage de jardin dans votre région ;
    • discuter sur la rubrique de conseils pratiques.
  • www.graines-et-plantes.com : sur ce site de jardinage, plus généraliste que les autres, vous pouvez gratuitement :
    • passer une annonce pour trouver un jardin à partager ;
    • passer une annonce pour vendre et acheter (terrains, matériel, outillage, plantes, services...) ;
    • discuter sur une rubrique échange de graines et un forum de jardinage pour échanger de bons conseils.

Cultiver son potager en ville, c'est possible ! Rendez-vous sur nos sites complémentaires pour en découvrir davantage :

  • Pour un potager harmonisé, regardez comment associer des fleurs et des légumes au potager sur notre fiche pratique.
  • Sachez que vous pouvez faire un potager d'intérieur pour cultiver dans votre salon ou votre cuisine. Visitez notre page pour en savoir plus.
  • Vous n'avez pas de jardin mais vous bénéficiez d'un balcon ? Notre zoom vous montre comment créer votre jardin de balcon pour moins de 200 €.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides